mon-biographe

26 janvier 2015

Un certain 7 Janvier...Morts pour la liberté de penser!

L'inimaginable, la barbarie à l'état pur vient de frapper des dessinateurs, caricaturistes, journalistes, policiers en plein Paris. Nous sommes le 07 Janvier 2015, la France abasourdie regarde les chaînes d'infos en continue, comme hypnotisée, sans savoir que l'horreur va continuer pendant 2 jours encore. Le lendemain matin, comme de nombreux français, je me précipite chez mon marchand de journaux, à 07h30. Une vingtaine de personnes se jette déjà sur tous les quotidiens qui sont encore sur le présentoir. Le patron n'a jamais vu une telle ruée. Je réussis tant bien que mal à ressortir avec LIBERATION, LE PARISIEN et LE MONDE sous le bras, tels des trésors de papier, aux Unes qu'on devine historiques. Un certain adage veut qu' à toutes choses malheur est bon, s'il se vérifie, c'est pourtant avec un goût amer que l'on constate, en ce sinistre jour, qu'ils ne sont pas morts pour rien. liberation_750_jpg_8376_north_600x_white

Le grand rassemblement du Dimanche suivant, la France de la République et de la liberté d'expression, va montrer au monde entier sa détermination à défendre, becs et ongles, les valeurs de notre démocratie. Plus de 4 millions de personnes, de tous âges, de toutes conditions, de toutes couleurs et confessions se sont levés, ont marché et rendu hommage dignement aux 17 victimes de de cette folie meurtrière.

Mais l'autre bonne surprise, née de ce mouvement populaire, fût le regain d'intérêt pour la presse papier, et particulièrement la presse, dite d'opinion. Non seulement, le CHARLIE HEBDO tant attendu a été réédité à 7 millions d'exemplaires, chiffre hallucinant jamais atteint dans l' Histoire de la presse française, mais tous les quotidiens et hebdomadaires ont eux aussi vu leur nombre de tirages exploser. Les français, sonnés par ces évènements, ressentaient le besoin de comprendre, d'analyser...de digérer ce qui leur pesaient si lourdement sur l'estomac.

N'en déplaise aux barbares, CHARLIE n'est pas mort, et toute la presse française libre, financièrement souvent fragile, a repris des couleurs. Bien-sûr, ne soyons pas naïfs, cet engouement risque de s'essouffler dans les semaines à venir. Néanmoins, je veux croire qu'il en restera quelque chose, qu'une partie de ce lectorat d'un jour aura repris goût à l'odeur du papier journal, à l'encre qui vous laisse quelques noirceurs sur les mains et au bruissement des pages que l'on tourne. J'ai vu de jeunes lecteurs, habitués aux journaux en lignes sur leurs smartphones, tablettes ou PC, acheter ce matin là des journaux.

Si la presse française a été, comme toujours, exemplaire en matière de liberté d'expression, ce ne fût malheureusement pas le cas d'une grande partie de la presse étrangère de grandes démocraties comme la Grande Bretagne et les Etats-unis. En effet, l'immense majorité des journaux de ces 2 grandes nations a bien rappelé son soutien à CHARLIE HEBDO, tout en refusant d'exhiber la Une du journal, de peur de choquer son lectorat. Le plus révoltant, et le plus ridicule caractérise ces journaux qui ont montré la Une de CHARLIE en floutant la caricature du prophète. Je reste pourtant persuadé que nombre de new-yorkais ou de londoniens auraient apprécié que les patrons de presse aient fait preuve d'un peu plus de courage, surtout à l'évocation de journalistes morts pour leurs idées.

On est en droit de se réjouir qu'au pays de Voltaire, de Montaigne, Zola et Hugo la liberté d'expression ne soit pas un vain mot. Mais il faut toujours rester vigilant, cette liberté, comme les autres est fragile, c'est pourquoi le pouvoir des mots représente, plus que jamais, la meilleure arme face à l'obscurantisme.

Alors, que vous soyez ou non un nouveau lecteur de la presse française, un seul mot d'ordre prévaut:  A vos kiosques, prêts, partez !1421059096-f5279cf9eaf3d57d1b4ee57d8ad9a4ce

Posté par lizefrancois1 à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 février 2014

le grand Boom de la Généalogie

En ce début d'année 2014, une nouvelle m'a particulièrement interpellé. La Généalogie est officiellement le troisième passe-temps des Français, après le bricolage et le jardinage ! Une enquête de l' IFOP nous apprend que 48% des Français déclarent s'intéresser à la Généalogie et que 23% des Français ( soit près d' 1 sur 4 ) ont déjà effectué des recherches généalogiques. Ce hobby, ou cette passion pour certains, ne cesse de séduire de nouveaux adeptes. En effet, la multiplication des documents numérisés et mis en ligne par les Archives départementales a permis à de nombreuses personnes un accès facilité aux sources. Les actes civils et paroissiaux sont de plus en plus abordables via le Net, d'autre part les sites internet de Généalogie sont légion, et le phénomène a atteint toutes les tranches d'âge de la société. A l' heure d'un certain déracinement, dû à l' éclatement de la famille ou au besoin de mobilité professionnelle, de nombreux français se raccrochent à cette quête d' identité. Créer son arbre généalogique est  une façon de renouer avec ses racines, de savoir d'où l' on vient pour mieux comprendre qui l'on est.cache_13814947

Ce fait de société amène de plus en plus de passionnés à dépasser le cap de l'arbre généalogique. En effet, une fois le virus de la recherche documentaire inoculé, de nombreux "rats d' archives" vont aller au-delà de l'étude de leurs origines familiales. A force de fouiller dans des inventaires notariaux, par exemple, ou des registres d'actes judiciaires, ils vont s'intéresser à la petite et la grande histoire locale. La recherche généalogique est parfois un tremplin vers la recherche historique, le généalogiste utilise les mêmes outils, les mêmes sources documentaires que l'historien. Ce travail de détective de l' Histoire peut d'ailleurs l' amener à collaborer avec l' Historien.

Si vous rêvez de sauter le pas, n' hésitez pas à franchir la porte de vos archives départementales. L'accès aux sources est gratuit et vous pourrez y côtoyer d'autres passionnés, des étudiants, des chercheurs universitaires et toute une foule de gens plongés dans les documents jaunis du passé. Vous vous prendrez au jeu du décryptage d'écriture, ou de la délicate "traduction" de textes en vieux français. Attention, ce jeu de piste passionnant est contagieux, si vous vous intéressez à l' histoire des hommes. Tenir dans ses mains un document ancien authentique, écrit à la plume d'oie, est non seulement émouvant mais aussi fascinant pour qui s'intéresse aux us et coutumes d' un monde oublié.

Parmi les nombreux sites internet sur ce sujet, je vous conseille de visiter celui du "pape de la Généalogie française" Jean Luc Beaucarnot: (www.beaucarnot-genealogie.com). Autre site pour vos recherches personnelles: (www.geneanet.org).

Posté par lizefrancois1 à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2014

Le monde selon Sempé

Philosophie Magazine a eu la belle idée de sortir un hors série sur le plus intemporel des dessinateurs: Jean-Jacques Sempé.

Des philosophes, des penseurs et des universitaires de renom s'amusent à décortiquer le monde vu  par Sempé. Un opus divisé en 4 grands thèmes: Vertiges métaphysiques/ Le réel, mon double et moi/ Traité des passions/ Un animal inconsolable et gai. Chaque personnalité analyse un dessin de son choix et y adjoint des textes ou citations de grands penseurs et écrivains ( Freud, Pascal, Proust, Nietzsche, Rousseau, Sartre...). Cerise sur le gâteau, ce numéro exceptionnel se termine sur un entretien passionnant avec Jean-Jacques Sempé.

SEMPE HORS SERIEC'est une belle façon de redécouvrir tout le génie de ce dessinateur du "banal", cet amoureux de "l'absurde qui nous surprend au coin de la rue".

 

Un vrai régal de lecture qui nous distrait autant qu'il nous fait réfléchir. Derrière les dessins de Sempé se cache souvent une certaine mélancolie, mais l'humour est toujours là, pour dédramatiser le ridicule de l'homme face à cet Univers qui l'angoisse. Toujours pertinents, jamais cruels, les dessins de Sempé ( et leurs irrésistibles légendes ) renvoient l'homme à ses propres questionnements métaphysiques, mais avec légèreté et une certaine insouciance.

 

Ce Philosophie magazine Hors série de Décembre 2013 est un véritable antidote à la sinistrose ambiante. Plongez dans ce bain de jouvence salvateur, ça fait du bien !

 

  

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, un nouvel album de Sempé est en vente: Bourrasques et Accalmies.Bourrasques

 

Vous pourrez y retrouver 120 dessins inédits ou publiés dans PARIS MATCH ou le NEW YORKER.

 

Posté par lizefrancois1 à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]